Sans titre 4 copie

 

Bols à conter

Un petit tour au pays des bols à conter

Bol orient 008

 

Je n'ai rien inventé, autrefois quand on contait à la veillée, on se passait un morceau de bois, une boule d'argile, ou un récipient que l'on aimait...

 

Quand le Pays de Plumpiemousie vit le jour, je pris (entre autres!) le nom de Sarah afin de conter certaines histoires...Et celui de Sisabeille pour fabriquer mes bols et je choisis les bandes plâtrées douces au toucher lors de la fabrication et au séchage rapide. 

 

 

1

dernières photos

Dsc 0036

Dsc 0038 copie

Bola1

Mercredi 13 Avril

 

Bol1

Allez, on repart pour de nouveaux bols à conter, Merci Armelle Menguy de m'avoir poussée!

Ils sèchent, ils sont tout beaux, tout neufs, tout légers...ils ne parlent pas encore, mais bientôt...

 

et les anciens ? ICI:

https://www.flickr.com/photos/45998193@N07/sets/72157623502548386/show/?rb=1

 

Ancien "pas à pas"... (sera refait bientôt en plus grand)

Img

Img 0001

Img 0002

Img 0003

Img 0004

Le dernier voyage d'Arluk , Walem Olum, le voyage immobile

Arluck06

Arluck05

" le carré magique n'a pas fonctionné...alors ce matin 22 Septembre, premier jour de l'automne Aarluk a décidé de ne plus bouger..." c'était le voeu d 'Aarluk...
hier, Mattias lui a rappelé "Walem Olum", la chronique de la grande migration, mais Aarluk est trop vieux...ce voyage , il le fera immobile sur la plate-forme où il s'est installé...
le tapis de peau avec les dessins, les runes, la cahute, les breloques , ainsi qu' Aarluk et le renne, ont été fixés sur un lourd plateau de bois...ils vont rester dehors et nous verrons comment le soleil, le vent la pluie et le petit peuple de notre cour accompagnent ce voyage immobile...regulièrement je prendrai des photos et vous les montrerai...d'autres vont s'installer dehors, chez nous, chez la Princesse aux chats...pour voir si quelque chose se passe...il n'y aura peut-être rien d'intéressant mais nous apprendrons, la Princesse et moi à regarder et à être patientes...

dimanche 21 septembre 2008

Aarluk, le voyage immobile


Assis au fond de sa cahute, près du dernier renne qui lui restait, Aarluk se concentrait...Il venait de tracer sur le granit le carré magique, il y avait tendu la peau décorée tout exprès...
les runes peintes en rouge, la dernière ,Wyrd, la pierre vierge qui symbolise le destin posée en offrande sur le tambour
cérémoniel...il avait dessiné les silhouettes des rennes de son troupeau disparu, de ces bêtes qui le vêtaient, le nourrissaient avant le grand nuage de Tchernobyl...
qui sait...peut-être la magie allait-elle opérer de nouveau...mais le vieux chaman était fatigué et n'y croyait plus guère...
Mais il se souvint de Mattias de Jokkmok...alors Aarluk se mit à chanter...

"je chante, juoiggat, encore pour Ultevis, 

juoiggat pour les hautes collines de Ultevis.

Et les grognements des àlido et le tintement des clochettes

se font entendre avec mon vuolle.

 

Puissent les àlido grognantes de Ultevis

Puissent les sarves de Ultevis

essuyer leurs cornes

contre les buissons d'osier de Ultevis.

Ce sont les àlido qui sont restées

après mes ancètres.

On entend encore la voix des àlido

et le grognement des miesse

dans les terres, autour des bouleaux les plus hauts

à Ultevis. "

chant de Mattias Kuoljok 

_extraite du recueil "Les Saamis, peuple du soleil et du vent", acheté au Musée suédois des Montagnes Boréales et de Laponie à Jokkmok en 1993.

1993: proclamée par les Nations Unies comme l' Année des peuples autochtones...


tampon: une silhouette de renne découpée dans du carton, posée sur du gesso noir puis sur la peau...

 

Vendredi 1° Mai 2009

la fin et le commencement du voyage immoblile

le carré magique n'a pas fonctionné..

.alors ce matin 22 Septembre, premier jour de l'automne Aarluk a décidé de partir...hier, Mattias lui a rappelé "Walem Olum", la chronique de la grande migration, mais Aarluk est trop vieux...ce voyage , il le fera immobile sur la plate-forme où il va s'installer...le tapis de peau avec les dessins, les runes, la cahute, les breloques , ainsi qu' Aarluk et le renne, ont été fixés sur un lourd plateau de bois...ils vont rester dehors et nous verrons comment le soleil, le vent la pluie et le petit peuple de notre cour accompagnent ce voyage immobile...

la longue nuit est commencée...






les saisons passent, l'automne, l'hiver...tout se brouille peu à peu...




 

puis arrive le printemps...

L'âme d'Aarluck s'est envolée avec celle du renne magique , il ne reste que l'enveloppe terrestre des êtres, les runes se sont à demi-effacées, mais l'herbe à robert a fleuri....Aarluck est arrivé au terme de son voyage...Sàjvva, le pays où les Saamis, le Peuple du Soleil et du Vent commence leur seconde vie...Noajdde, le chaman a pris son tambour pour l'accueillir...Ce soir il y aura à manger et à boire pour tous...

Mousie 2

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.