Entete2 copie

 

Grenoble ! tout le monde descend...Rendez-vous au138 Rue de Plumpiemousie, Paisible-Claudine vous attend...

Encre 1

intacte

Un matin ensoleillé...Je suis sur le balcon. Vue à 180° sur la montagne , Belledonne, Le Taillefer et tant d'autres...Thomas me propose son casque et de la musique...Je ne suis pas une fan de musique. Je ne peux pas travailler à mes kamishibaïs et écouter de la musique en même temps.Dans ces cas je n'entends rien. Mais si je ne fais rien d'autre, oui, c'est possible, c'est bien. Et d'un coup je tressaille, Vangélis...Conquête of paradise et d'autres encore...et ce fut un moment sublime, difficile à expliquer. Cette communion qui s'est établie entre le soleil, la montagne, la ville et moi...des souvenirs qui arrivaient pêle mêle...et peu à peu une force une émotion une jouissance physique qui renaissait...j'étais mince et jeune avec de longs cheveux et j'étais amoureuse, follement amoureuse. je découvrais l'amour physique sa puissance sa folie qui balaie tout qui t'emporte plus haut que les montagnes haut si haut..oui, je sais pas la peine de rire ma vieille.Tu vas le sortir ton septième ciel. j'étais émerveillée de découvrir en moi toute cette force intacte, cette jouissance intacte après presque cinquante ans. La carcasse vieillit, elle s'alourdit, se marque de taches , de rides et de cicatrices, mais là tout au fond tout est intact...On peut avoir vingt ans une multitude de fois...

et puis soudain la voix d' Hugo Pratt qui raconte Corto Maltese et celle de Jim Harrison qui lit des poèmes. alors je pleure je pleure et ses larmes sont une vraie bénédiction, elles me lavent, me consolent, me purifient, me font du bien tout simplement. Je t'aime ma ville. 

Ajouter un commentaire